Apnée du Sommeil – Causes et Traitements 😮‍💨🌬️

Depuis ces dernières années, de plus en plus de dormeurs souffrent d’apnée du sommeil.

En tant que guide pour bien dormir, Wikimatelas se devait de vous en parler.

Dans cet article on vous décrit les symptômes, les causes,  les conséquences, les traitements médicaux et remèdes naturels.

Aussi, on vous conseille pour vous en préserver et pour une literie efficace en cas d’apnée du sommeil.

Pas le temps de lire ?  Tout est résumé dans notre conclusion.

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

En fait, l’apnée est une suspension momentanée de la respiration.

On utilise ce terme quand on fait de la plongée aquatique mais aussi pour certains syndromes. Le syndrome d’apnée le plus courant et inquiétant est l’apnée du sommeil.

On dénomme cette maladie ainsi car c’est un trouble respiratoire qui se produit pendant le sommeil. Il se caractérise par des pauses temporaires et récurrentes dans la respiration, Généralement, celles-ci sont causées par un rétrécissement ou un blocage partiel des voies respiratoires supérieures. Ces pauses respiratoires, appelées apnées, durent de quelques secondes à quelques minutes et se produisent plusieurs fois au cours de la nuit.

L’apnée peut avoir des conséquences néfastes sur la santé, car elle entraîne une diminution de l’oxygénation du sang et perturbe le sommeil. Réduisant les phases de sommeil profond, cela empêche le corps et le cerveau de se régénérer pleinement, ainsi qu’ils le devraient.

Il est essentiel de diagnostiquer et de traiter l’apnée du sommeil. 

Non traitée, elle risque d’entraîner des complications telles que l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires, les accidents vasculaires cérébraux et une altération de la qualité de vie.

On distingue deux types d’apnées :

  • Apnée obstructive du sommeil (AOS) : c’est la plus courante, les voies respiratoires sont gênées, l’air a difficile à aller dans les poumons. Les muscles de la gorge et de la langue manquent de tonicité, provoquant un blocage de la circulation de l’air pendant la respiration.
  • Apnée centrale du sommeil (ACS) : Plus rare, elle survient quand le cerveau n’envoie plus de signaux aux muscles respiratoires alors que l’on dort. Bien que les voies respiratoires soient toujours ouvertes, la respiration s’arrête.

De suite, nous vous parlons des symptômes et des causes de cette maladie.

Quels sont les symptômes de l’apnée du sommeil ?

Les personnes qui en souffrent peuvent présenter des symptômes tels que :

  • des ronflements forts
  • des interruptions de la respiration tout au long de la nuit
  • un sommeil agité
  • une somnolence diurne excessive
  • des maux de tête matinaux, avec une irritabilité 
  • fatigue et somnolence dans la journée
  • une difficulté à se concentrer

Au cas où vous avez certains de ses symptômes et que vous vous demandez si vous souffrez d’apnée du sommeil, parlez-en à votre médecin.

Suite à son examen il pourrait vous demander de vous faire diagnostiquer.

Le diagnostic est éventuellement confirmé par un enregistrement du sommeil qui précise également le degré de sévérité du syndrome d’apnée du sommeil.

Quelles sont les causes de l'apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil peut avoir différentes causes.

Les deux principales formes sont l’apnée obstructive du sommeil (AOS) et l’apnée centrale du sommeil (ACS), différentes par leurs mécanismes sous-jacents.

Voici quelques causes courantes de chaque type :

Apnée obstructive du sommeil (AOS) :

  • Obésité : L’excès de poids peut entraîner un dépôt de graisse dans la région du cou, ce qui peut comprimer les voies respiratoires et entraîner des obstructions.
  • Anatomie des voies respiratoires : Certains individus peuvent avoir des voies respiratoires étroites, une mâchoire rétractée ou d’autres caractéristiques anatomiques qui augmentent le risque d’obstruction des voies respiratoires pendant le sommeil.
  • Relâchement musculaire : Durant le sommeil, les muscles de la gorge peuvent se détendre excessivement, entraînant un rétrécissement des voies respiratoires.
  • Tabagisme et alcool : La consommation excessive d’alcool et le tabagisme peuvent aggraver les symptômes de l’apnée en affectant les muscles et les tissus des voies respiratoires.

Apnée centrale du sommeil (ACS) :

  • Problèmes neurologiques : Certains troubles neurologiques, tels que la maladie de Parkinson, l’insuffisance cardiaque, les accidents vasculaires cérébraux ou les lésions cérébrales, peuvent perturber le signal envoyé par le cerveau aux muscles respiratoires.
  • Maladies respiratoires : L’insuffisance respiratoire, les troubles du système nerveux central ou les déséquilibres chimiques affectent le contrôle de la respiration.

Notez que dans de nombreux cas, l’apnée du sommeil est causée par une combinaison de facteurs. Chaque individu a des causes spécifiques qui lui sont propres. 

Quelles sont les conséquences de l'apnée du sommeil ?

Le syndrome de l’apnée du sommeil peut avoir plusieurs conséquences néfastes sur la santé.

Voici des répercussions possibles du syndrome de l’apnée du sommeil :

  • Diminution de l’oxygénation du sang : les pauses respiratoires récurrentes pendant le sommeil entraînent une diminution de l’oxygénation du sang, ce qui a un impact sur divers systèmes du corps.
  • Fatigue excessive et somnolence diurne : Les personnes atteintes d’apnée du sommeil ont du mal à obtenir un sommeil de qualité en raison des interruptions fréquentes de la respiration. Cela entraîne une fatigue chronique et une somnolence diurne excessive, affectant la concentration, les performances au travail ou à l’école, et augmente le risque d’accidents.
  • Problèmes cardiovasculaires : Les fluctuations de l’oxygène dans le sang et le stress sur le système cardiovasculaire pendant les épisodes d’apnée contribuent à des complications. telles que l’hypertension artérielle, les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux.
  • Problèmes métaboliques : L’apnée du sommeil présente un risque plus élevé de développer un diabète de type 2 et des problèmes métaboliques. Elle perturbe l’équilibre hormonal et altère la régulation de la glycémie, ce qui augmente la résistance à l’insuline et la probabilité de développer un diabète.
  • Problèmes cognitifs et humeur altérée : Le manque de sommeil de qualité entraînent des problèmes cognitifs tels que des difficultés de concentration, de mémorisation et de prise de décision. De plus, les troubles du sommeil peuvent affecter l’humeur, entraînant une irritabilité, une dépression et une anxiété accrues.
  • Complications respiratoires : Chez certaines personnes, l’apnée du sommeil aggrave les symptômes de l’asthme et d’autres troubles respiratoires existants. Les épisodes d’apnée cause des fluctuations de la pression dans les voies respiratoires, ce qui peut augmenter l’inflammation et l’irritation des voies respiratoires.

De plus, d’après plusieurs scientifiques, l’apnée du sommeil augmente le risque de Covid long. Une raison de plus pour soigner ce syndrome ou s’en prémunir.

Quels sont les remèdes pour guérir de l'apnée du sommeil ?

Se soigner quand on est atteint d’apnée du sommeil est crucial !

Non seulement, cela empêche de dormir et de vivre normalement, mais risque d’empirer provoquant d’autres maladies. 

Bien souvent, l’apnée du sommeil est une condition chronique qui ne se guérit pas complètement. 

Cependant, il existe plusieurs traitements efficaces pour atténuer les symptômes et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d’apnée du sommeil.

Quelques fois l’apnée peut s’avérer être temporaire.

Chaque individu est unique, et le traitement peut varier en fonction de la gravité de l’apnée du sommeil, des symptômes et d’autres facteurs liés à la santé.

Consultez un médecin spécialisé dans les troubles du sommeil pour obtenir un diagnostic précis et déterminer le traitement le plus approprié à votre cas.

Il existe des remèdes médicaux et naturels. Notons que, généralement, les mesures naturelles sont bénéfiques en plus des traitements médicaux, elles ne les remplacent pas.

Remèdes médicaux

Voici quelques traitements médicaux couramment utilisés en cas d”apnée du sommeil :

  • Appareil de pression positive continue des voies respiratoires (CPAP) : C’est le traitement le plus couramment prescrit pour l’apnée du sommeil.
  • Un masque est porté pendant le sommeil, et l’appareil fournit un flux d’air continu qui maintient les voies respiratoires ouvertes. Cela aide à prévenir les obstructions et à maintenir une respiration régulière.
  • Orthèses d’avancée mandibulaire (OAM) :
  • Ce sont des dispositifs buccaux personnalisés qui ressemblent à des protège-dents. Ils sont portés pendant le sommeil et aident à maintenir la mâchoire inférieure avancée, ce qui permet de maintenir les voies respiratoires dégagées.
  • Chirurgie : Dans les cas graves ou lorsque d’autres traitements n’ont pas été efficaces, la chirurgie peut être envisagée. Les procédures chirurgicales peuvent impliquer le retrait des amygdales ou des tissus excessifs dans la région du cou pour élargir les voies respiratoires.

Notons qu’il n’existe aucun médicament pour soigner l’apnée du sommeil. Les somnifères sont déconseillés, car même en dormant, votre subconscient doit rester alerte quand vous arrêter de respirer.

Remèdes naturels

En complément des traitements médicaux, il existe des moyens naturels qui pouvant aider à atténuer les symptômes de l’apnée du sommeil :

  • Maintenir un poids santé : La perte de poids peut réduire les symptômes en éliminant l’excès de poids qui peut obstruer les voies respiratoires. Veillez à avoir une alimentation équilibrée. Surtout, ne mangez pas et ne buvez pas n’importe quoi avant d’aller dormir.
  • Faire de l’exercice régulièrement : les exercices physiques, la marche, et, particulièrement la natation, peut améliorer votre respiration.
  • Adopter une position de sommeil appropriée : Dormir sur le côté permet de maintenir les voies respiratoires dégagées. Utilisez un oreiller conçu pour favoriser cette position. Ou dormez en position surélevée : Un lit ou sommier électrique TPR vous permet de dormir avec le torse et la tête surélevés, ce qui aide à réduire les ronflements et facilite la respiration. Ou plus simplement, essayez d’utiliser deux oreillers.
  • Éviter l’alcool et les sédatifs : Ces substances relaxent excessivement les muscles, aggravant les symptômes. Évitez leur consommation, surtout avant de dormir.
  • Pratiquer des exercices de renforcement des muscles des voies respiratoires : Des exercices ciblés, tels que ceux de la langue et de la gorge, peuvent améliorer le tonus musculaire des voies respiratoires. Un professionnel de la santé peut vous montrer des exercices adaptés.
  • Gérer le stress et se relaxer : Pratique des techniques de relaxation comme la méditation, le yoga ou la respiration profonde pour réduire le stress et bénéficier d’un sommeil réparateur.
  • Maintenir une hygiène de sommeil régulière :  Respecter des horaires fixes de coucher et de lever, en créant un environnement propice au sommeil, dans l’obscurité et le calme.
  • Dormez en position surélevée : Un lit ou sommier électrique TPR vous permet de dormir avec le torse et la tête surélevés, ce qui aide à réduire les ronflements et facilite la respiration. Ou plus simplement, essayez d’utiliser deux oreillers.

Peut-être les remèdes naturels suffisent pour des cas d’apnée légers, alors que les cas plus graves nécessitent un traitement médical.

Et, pour ceux n’ayant pas d’apnée, ces solutions naturelles s’avèrent efficaces pour empêcher de développer ce syndrome. 

Comment se préserver de l'apnée de sommeil ?

Si vous ne souffrez pas déjà d’apnée du sommeil, vous vous demandez peut-être comment prévenir cette condition. Bien qu’il ne soit pas possible de prévenir complètement l’apnée du sommeil, certaines mesures peuvent réduire les risques. Voici quelques conseils pour préserver votre santé et réduire les chances de développer une apnée du sommeil :

  • Maintenez un poids santé en adoptant une alimentation équilibrée et en faisant régulièrement de l’exercice. L’obésité est un facteur de risque majeur de l’apnée du sommeil.
  • Adoptez un mode de vie sain en évitant la consommation excessive d’alcool et de tabac, car ils peuvent aggraver les symptômes et perturber votre sommeil.
  • Évitez les somnifères et les sédatifs, car ils peuvent détendre excessivement les muscles des voies respiratoires et augmenter le risque d’apnée du sommeil. Consultez toujours votre médecin avant de prendre des médicaments pour dormir.
  • Maintenez une bonne hygiène de sommeil en établissant une routine régulière de sommeil et en favorisant un environnement propice au repos. Créez une atmosphère calme et confortable dans votre chambre, éteignez les écrans électroniques avant de vous coucher et évitez les activités stimulantes juste avant de dormir.
  • Tenez compte des antécédents familiaux d’apnée du sommeil. Si des membres de votre famille ont été diagnostiqués, surveillez attentivement les symptômes et consultez un professionnel de la santé pour des évaluations régulières.
  • Consultez un spécialiste du sommeil si vous présentez des symptômes tels que des ronflements forts, des pauses respiratoires pendant le sommeil ou une somnolence excessive. Un diagnostic précoce et un traitement approprié peuvent prévenir les complications liées à l’apnée du sommeil.
  • Veillez à avoir un matelas, un sommier et des accessoires de literie de qualité.

Adopter une hygiène de vie saine et être attentif à vos habitudes de sommeil contribue à réduire les risques d’apnée du sommeil. 

Quels types de matelas pour lutter contre l''apnée du sommeil ?

En fait, il n’existe pas de matelas spécifique qui puisse guérir ou traiter directement ce trouble respiratoire.

Cependant, certains matelas peuvent s’avérer efficaces quand on souffre d’apnée. 

Un matelas approprié contribue à améliorer la qualité du sommeil et favoriser un repos plus confortable.

Voici quelques éléments à prendre en compte lors du choix d’un matelas :

  • Soutien et alignement de la colonne vertébrale : Opte pour un matelas qui offre un soutien adéquat à ta colonne vertébrale. Une position de sommeil correcte et un bon alignement de la colonne vertébrale permet à la respiration d’être plus fluide et réduit les restrictions des voies respiratoires.
  • Confort et réduction de la pression : Choisis un matelas qui offre un confort optimal pour toi. Les matelas en mousse à mémoire de forme ou en latex peuvent être bénéfiques, car ils réduisent les points de pression et s’adaptent aux contours de ton corps.
  • Absorption des mouvements : Un matelas qui absorbe les mouvements peut être avantageux si tu partages ton lit avec un partenaire. Cela peut réduire les perturbations du sommeil causées par les mouvements de l’autre personne.
  • Gestion de la température : Certains matelas sont conçus pour réguler la température et faciliter une meilleure circulation de l’air, ce qui peut être bénéfique pour les personnes qui ont tendance à transpirer ou à ressentir une chaleur excessive pendant la nuit.

En plus du choix du matelas, assurez-vous également d’avoir un oreiller qui soutient adéquatement la tête et le cou. Certains oreillers sont spécialement conçus pour privilégier une bonne position de sommeil et un alignement optimal des voies respiratoires.

Aussi, les sommiers électriques TPR, tête et pieds relevables permettent de choisir une position dos un peu relevé, ce qui peut aider à mieux respirer.

Combien de gens souffrent d'apnée ?

Le nombre de personnes souffrant d’apnée du sommeil n’a cessé d’augmenter au fil du temps, et cela, un peu partout dans le monde.

Actuellement, c’est le cas de près d’une personne sur cinq en Europe.

Ainsi, environ 200 millions d’européens, dont 3 millions de Français sont touchés

Aux États-Unis, le chiffre est encore plus élevé. 6% de la population est atteinte d’apnée du sommeil, soit approximativement 1 billion d’Américains.

De plus, il faut noter que généralement, une personne sur 5 qui en souffre l’ignore encore.

Pourquoi de plus en plus de gens souffrent d'apnée ?

Il y a plusieurs facteurs qui contribuent à l’augmentation du nombre de personnes souffrant d’apnée du sommeil.

Voici quelques explications possibles :

  • Sensibilisation accrue et amélioration du dépistage : Au fil des années, il y a eu une plus grande sensibilisation à l’apnée du sommeil en tant que problème de santé. Cela a conduit à une meilleure reconnaissance des symptômes et à un dépistage plus fréquent. Cela a permis d’identifier davantage de cas d’apnée du sommeil.
  • Augmentation de la pollution : Les villes du monde sont de plus en plus polluées, causant divers problèmes respiratoires chez d’innombrables personnes. Tandis que dans certaines campagnes, les pesticides affectent la respiration des personnes plus sensibles.
  • Augmentation de l’obésité : L’obésité est un facteur de risque majeur de l’apnée du sommeil. Malheureusement, l’obésité est en hausse dans de nombreux pays, ce qui contribué à l’augmentation des cas d’apnée du sommeil.
  • Vieillissement de la population : L’apnée du sommeil est plus fréquente chez les personnes âgées. Avec le vieillissement de la population dans de nombreux pays, le nombre de personnes souffrant d’apnée du sommeil augmente également.
  • Changements de mode de vie : Les modes de vie modernes peuvent jouer un rôle dans l’augmentation de l’apnée du sommeil. Des facteurs tels que le stress, les horaires de sommeil irréguliers, le travail de nuit et la prévalence croissante des écrans ont un impact sur la qualité du sommeil et augmenter le risque d’apnée du sommeil.
  • Facteurs génétiques et anatomiques : Certains individus ont une prédisposition génétique ou des caractéristiques anatomiques particulières, telles qu’une structure des voies respiratoires étroite, les rendant plus susceptibles de développer une apnée du sommeil.

Sachez que ces facteurs ne sont pas exhaustifs et que l’apnée du sommeil est une condition complexe qui peut avoir plusieurs causes et facteurs de risque interconnectés.

Conclusion

Bien dormir est primordial pour la santé et le moral. Malheureusement, environ 5% de la population souffrent d’apnée du sommeil.

L’apnée du sommeil est un syndrome caractérisé par des pauses temporaires et récurrentes dans la respiration pendant la nuit. Ces pauses, appelées apnées, durent de quelques secondes à quelques minutes et sont généralement causées par un rétrécissement ou un blocage des voies respiratoires supérieures.

Il existe deux types d’apnée : l’Apnée Obstructive du Sommeil (AOS), la plus courante et l’Apnée Centrale du Sommeil (ACS), survenant lorsque le cerveau n’envoie pas de signaux aux muscles respiratoires.

Les symptômes incluent ronflements forts, interruptions de la respiration, sommeil agité, somnolence diurne, maux de tête matinaux, fatigue et difficultés de concentration durant la journée.

Non traitée, l’apnée du sommeil a des conséquences néfastes sur la santé, telles qu’hypertension artérielle, maladie cardiovasculaires, accidents vasculaires cérébraux et altération de la qualité de vie.

Pour l’AOS, les causes peuvent être l’obésité, l’anatomie des voies respiratoires, le relâchement musculaire, la consommation d’alcool et de tabac. Pour l’ACS, l’apnée est liée à des problèmes neurologiques et maladies respiratoires.

Chaque cas est différent, consultez votre médecin pour un diagnostic personnel.

Bien qu’il n’y ait pas de remède définitif, il existe des solutions pour atténuer les symptômes. Les traitements médicaux incluent l’utilisation d’un appareil de pression positive continue (CPAP), des orthèses d’avancée mandibulaire, et parfois, la chirurgie. Les remèdes naturels comprennent des changements de style de vie, tels que perdre du poids, éviter alcool et tabac, adopter une position de sommeil appropriée et de bonnes habitudes avant de dormir.

Aussi, un bon matelas améliore la qualité du sommeil, en offrant détente et maintien du corps, avec un soutien adéquat de la colonne vertébrale. De même, un bon oreiller et un lit TPR (tête et pieds relevables) s’avèrent utiles pour soulager l’apnée.

Conseils pour votre sommeil

Sur notre site, vous trouverez plein d’infos sur le sommeil et de conseils pour l’améliorer.

Références

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Comme vous avez trouvé cet article utile...

Aidez la communauté en partageant cet article sur les réseaux sociaux ! 🤗

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Laissez-nous améliorer cet article !

Dites-nous ce qui ne vous a pas plu et comment peut-on l'améliorer ?

Responsable éditoriale de Wikimatelas et experte en sommeil. J'aime écrire sur des sujets liés au bien-être et au mode de vie. Je suis passionnée par l'idée d'aider les personnes à mener une vie plus saine et c'est ce qui me pousse chaque jour à travailler pour le site.

Salut à tous ! Je suis Marco, expert en literie chez Wikimatelas. J'aime tout ce qui concerne le sommeil et le bien-être. Le yoga est mon moyen préféré pour me détendre et me relaxer, mais j'aime aussi faire de la randonnée et voyager quand j'en ai l'occasion.

N'hésitez pas à me suivre sur Wikimatelas pour obtenir plus d'informations sur la façon dont vous pouvez tirer le meilleur parti de votre matelas - et de votre vie !

Wikimatelas
Logo

Le nouveau Matelas Hybride THALASSA

En promo sur Douce Lune

Promotion à durée limitée