Sommeil et Psychologie – Que révèle notre manière de dormir ?

Savez-vous que la manière dont on dort, révèle en partie notre ressenti.

Nos habitudes, temps et positions favorites de sommeil expriment un peu de notre caractère et de notre personnalité.

Dans cet article, nous explorons la psychologie du langage corporel de notre sommeil, en espérant être le plus complet possible, tout en restant simple et clair.

On considère les positions basiques sur le dos, le côté et le ventre, ainsi que des postures particulières, comme le soldat, l’étoile de mer, la bûche et le fœtus.

Aussi, nous observons ceux qui changent souvent de positions et la signification du placement des mains.

De plus, on décrit les meilleures positions pour dormir et les moins bonnes.

Pas le temps de tout lire ? Regardez notre conclusion.

Sommeil et ressenti

Tout d’abord, notons que, comme avec l’horoscope, les constations psychologiques par rapport à la manière dont vous dormez ne vous définissent pas entièrement.

Bien que certaines tendances puissent être observées, on ne peut tirer des conclusions sur la personnalité d’une personne uniquement en se basant sur sa manière de dormir.

De plus, selon les situations, les saisons, les ages, les états d’esprit, il arrive qu’une même personne adopte des habitudes de sommeil différentes.

Chacun est unique et complexe, on ne peut se limiter à des généralités. Mais, il est intéressant d’en tenir compte car elles sont révélatrices de certains traits.

Quoi qu’il en soit, la manière dont on dort révèle en partie des aspects de notre ressenti et de notre caractère.

Le sommeil est influencé par de nombreux facteurs, notamment les émotions, les habitudes de vie et la personnalité.

Du coup, la façon dont nous dormons s’avère révélateur.

En fait, notre ressenti influence notre sommeil, et, vice versa, notre sommeil reflète notre ressenti.

Les émotions fortes, comme le stress, l’anxiété ou la tristesse, ont un impact significatif sur la qualité du sommeil.

Mais aussi, on peut déceler, selon notre temps et position de sommeil favorite, des traits de notre personnalité et de nos sensations.

Temps de sommeil révélateur de notre personnalité

Nous avons tous besoin de dormir de 7 à 10 heures par nuit.

Le nombre d’heures de sommeil varie d’une personne à l’autre, selon nos besoins physiologiques, notre santé, notre âge, nos obligations, nos plannings…

Quoique ce ne soit pas vraiment un indicateur de notre caractère, cela peut être lié à notre ressenti.

Par exemple, on peut observer que :

  • Les personnes anxieuses ont du mal à s’endormir ou à maintenir un sommeil profond.
  • Celles qui sont déprimées ont tendance à dormir excessivement.
  • Celles qui sont satisfaites et détendues dorment profondément et se réveillent facilement.

Tandis que notre chrono type (si nous sommes du matin ou du soir), reflète certains aspects de notre personnalité.

  • Les “hiboux” du soir sont souvent plus créatifs et aventureux,
  • Tandis que les “alouettes” du matin s’avèrent généralement plus organisées et conformes
  • La plupart des personnes extraverties ont tendance à avoir un sommeil plus léger et à s’adapter facilement aux changements de fuseau horaire.
  • Par contre, les introvertis préfèrent des routines de sommeil plus stables.

Positions de sommeil révélatrices de notre personnalité

Notre langage corporel exprime certains traits de notre caractère, et cela est vrai également durant votre sommeil.

Durant la nuit, dans notre lit nous bougeons environ 40 fois, certains plus d’autres moins. C’est normal, on recherche à ce que notre corps soit le plus confortablement placé et celui-ci réagit parfois à nos rêves.

Cependant, chaque personne a une position de sommeil favorite. Il s’agit de celle avec laquelle elle dort principalement et avec laquelle, souvent, elle s’endort.

Celle-ci révèle certains aspects de notre caractère, de nos émotions. Bien entendu, ces significations sont générales, elles ne prétendent pas définir notre personnalité,

C’est à chacun de nous de reconnaitre les traits qui nous correspondent le plus. Cela, en considérant que, tout comme les positions, ils se manifestent à différents degrés, d’un individu à l’autre et d’un jour à l’autre.

Les positions basiques de sommeil sont soit sur le dos, sur le côté ou sur le ventre. Celles-ci reflètent quelques caractéristiques de notre ressenti et personnalité.

Pour chacune, les jambes et les bras remuent et se placent de diverses manières. En général, cela n’a pas de signification particulière.

Cependant, certaines postures sur le dos et sur le côté se démarquent des autres. On distingue celles du soldat, de l’étoile de mer, la bûche et le fœtus.

Aussi, le positionnement des mains comporte plusieurs variantes, dont plusieurs révèlent des traits de caractère de plus.

Dormir sur le dos

Allongé sur le dos, on semble ressentir l’assurance et la confiance. Bien que ce soit une position confortable, seulement environ 10 % de gens dorment sur le dos.

Le visage et le corps font face à l’environnement. cela suggère que la personne n’est pas craintive, ni agressive.

Sûre d’elle et confiante, elle ne cherche pas à se cacher et en se créant une bulle pour se protéger de l’extérieur.

Mais la signification du langage corporel de cette position est un peu plus complexe, elle dépend aussi de la position des jambes et des bras.

Droit comme un soldat

Souvent, on dit qu’on dort comme un soldat quand on se couche sur le dos, en gardant les bras allongés collés au corps et les jambes droites

Parfois aussi, dormir droit sur le dos, bras le long du corps, est appelé la position de la planche à repasser 

Ceux qui dorment ainsi sont majoritairement des personnes tranquilles et réservées, qui ne ressentent pas le besoin de se protéger.

Bien souvent, elles sont réservées, perfectionnistes et exigeantes, loyales et dévouées à leur famille.

Ils paraissent occuper le moins d’espace possible, comme pour ne pas déranger et ne pas être dérangé.

Un corps tout raide n’est pas vraiment détendu. Cela fait penser à quelqu’un d’angoissé, stressé ou craintif, qui veut rester en alerte, à moitié éveillé.

On pourrait aussi penser à quelqu’un coincé entre deux personnes, ce qui peut être lié à une sensation d’oppression ou d’insécurité.

Notons que cette position n’est pas idéale, parce qu’elle favorise les ronflements.

Dormez-vous ainsi car votre lit est très étroit, comme ceux des dortoirs de l’armée ?

Dans ce cas, pour être plus confortable, vous devriez opter pour un sommier et un matelas plus large dès que vous en avez l’occasion.

Étalé comme une étoile de mer

Quand on dort sur le dos avec les bras et les jambes écartés, on ressemble à une étoile de mer. C’est le cas de seulement 5 % de la population.

Les personnes qui dorment ainsi aiment avoir de la place pour étaler leurs membres. Il semble qu’elles ressentent une aversion pour les espaces restreints ou les contraintes.

On observe deux types de personnalité adoptant quotidiennement la posture de l’étoile de mer.

Il peut s’agir de quelqu’un empathique, généreux, sociable, ouvert et accueillant.

Ou, au contraire, de quelqu’un orgueilleux, égocentrique et dominateur.

En tous cas, cette posture est signe de sérénité. Les dormeurs en étoile de mer ont tendance à avoir un sommeil plus calme et à moins bouger pendant la nuit.

Notons aussi, que comme cette position entraîne une plus grande exposition à l’air, elle est souvent choisie par ceux qui transpirent et désirent une température plus fraîche.

Dormir sur le côté

Une majorité de dormeurs se couchent sur le côté droit ou gauche.

Environ 40% de la population adopte cette position parce qu’elle est confortable, favorable pour la santé et procure un sommeil plus apaisant.

Généralement, ceux qui dorment sur le côté sont des personnes détendues, sociables et chaleureuses dans leur vie quotidienne.

Les bras posés sur le côté suggèrent que la personne est honnête, qu’on peut lui faire confiance. Et, les bras étendus qu’elle possède une ouverture d’esprit.

Mais, parfois, cette position peut révéler des aspects plus sombres de la personnalité.

Dormir sur le côté gauche est le cas des personnes méfiantes, préoccupées ou perturbées.

Tandis que dormir sur le côté droit est une posture adoptée par les personnes possessives, arrogantes ou autoritaires.

En dormant sur le côté, on bouge et place les jambes de différentes façons. Habituellement, cela n’a pas de significations psychologiques.

Cependant, il y a 2 postures  particulières qui en ont : l’une ressemble à une bûche et l’autre à un  fœtus.

Raide comme une buche

Quelques dormeurs se couchent sur le côté, droits comme une bûche. les bras le long corps et les jambes étendues.

Approximativement 15 % de la population adopte cette position sur le côté droit ou sur le côté gauche.

Selon certains scientifiques du sommeil, cette position indique que la personne est détendue, sociable et chaleureuse.

Dormir comme une bûche sur le côté droit, peut signifier qu’on est confiant, sociable, tout en se sentant un peu seul(e).

Tandis que dormir le corps tout droit sur le côté gauche, est souvent le cas des personnes qui ont du mal à s’adapter à diverses situations ou craignent les changements.

Enroulé comme un fœtus

Si vous vous couchez sur le côté, gauche ou droit, les genoux ramenés vers le corps et le dos courbé, vous dormez en position fœtale.

Généralement, ceux qui dorment ainsi sont sensibles, émotifs, assez timides ou anxieux.

Au plus les jambes sont repliées près du ventre, au plus cela suggère que la personne est sensible.

Le fait d’être replié sur soi-même indique un besoin d’affection et de sécurité, une grande sensibilité et une grande tendresse, ou encore une attitude introvertie, réservée et timide.

Aussi, la position en fœtus reflète un besoin d’apaisement, de réconfort, une recherche de bien-être et de tranquillité. Elle permet de se sentir plus enveloppé et protégé. des émotions négatives ou du stress.

En fait, cette posture est une des plus adoptées par les dormeurs, car elle est assez confortable. D’ailleurs c’est ainsi que nous étions dans le ventre de notre mère.

Il semble que la position du fœtus est la plus courante chez les femmes.

En tous cas, elle s’avère plus adaptée aux personnes qui sont flexibles et savent facilement plier leurs genoux et se rouler en boule.

Notons que, cette position peut aider à réduire les ronflements, en maintenant les voies respiratoires ouvertes.

Dormir sur le ventre

Assez rares sont ceux qui dorment sur le ventre, moins de 10 % de la population adulte le font. Généralement, ils la préfèrent car ils la trouvent personnellement plus confortable.

Cependant, il semble que dormir sur le ventre est courant chez les enfants et adolescents.

Quand un adulte dort ainsi, cela révèle qu’il est sympathique et sociable, tout en ayant une carence affective et un manque de confiance en soi.

Habituellement les dormeurs sur le ventre ressentent un besoin d’amour et de protection, ils sont fort sensibles, ayant du mal à supporter les critiques.

Parfois, dormir sur le ventre avec le visage couché sur l’oreiller, est un signe de frustration sexuelle, de retrait par rapport au monde ou d’hypersensibilité.

Dormir en changeant souvent de position

Changer souvent de position pendant le sommeil est une habitude courante et généralement considérée comme normale.

Cela peut être influencé par divers facteurs et ne révèle pas nécessairement une signification profonde. Mais voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Confort et ajustement : On change de position durant la nuit pour se placer le plus confortablement possible. Si une position devient inconfortable ou exerce une pression sur certaines parties du corps, instinctivement, on en cherche une autre pour soulager cette gêne.
  • Matelas inadéquat : Si votre matelas n’est pas adapté à votre gabarit, ou, est de mauvaise qualité, vous aurez tendance à beaucoup remuer pour trouver une position confortable.
  • Cycles de sommeil : Pendant la nuit, nous passons par différents cycles, tels que le sommeil paradoxal et le sommeil profond. Il est courant de changer de position entre ces phases de sommeil, sans même s’en rendre compte. 
  • Ronflement et apnée du sommeil : Les personnes qui ronflent ou souffrent d’apnée changent de position pour libérer leurs voies respiratoires.
  • Réaction au stress ou aux rêves : Des émotions ou des rêves stressants, agités ou les cauchemars incitent à bouger et changer de position.
  • Habitudes de sommeil : Certaines personnes ont simplement l’habitude d’être plus actives et remuent naturellement plus souvent la nuit.

Donc, le fait de changer fréquemment de position n’a pas de caractéristique psychologique particulière. C’est une réaction normale et instinctive liée à divers facteurs.

Cependant, notre bien-être dépend de la qualité de notre sommeil.

Les problèmes tels qu’apnée, insomnie, somnambulisme ou changements de position excessifs ont un impact sur notre santé et notre mental. Ils provoquent la fatigue, l’irritabilité, la dépression et l’anxiété.

Parfois, un nouveau matelas de meilleure qualité, performant et confortable, suffit pour améliorer notre sommeil.

Tandis que, si vous avez des problèmes de sommeil vraiment perturbants, il faudrait consulter un professionnel de la santé pour évaluer votre situation.

Significations positions des mains

Pendant le sommeil, la position des mains a également une signification, bien que cela soit moins étudié que la position générale du corps.

Voici quelques positions des mains courantes et ce qu’elles pourraient indiquer :

  • Les mains sous l’oreiller ou près du visage : Cette position peut refléter un besoin de confort et de sécurité. Les personnes qui dormant ainsi semblent rechercher du réconfort pendant le sommeil.
  • Une main sous la joue gauche : Dormir ainsi indique une recherche d’affection, de tendresse et de câlins.
  • Une main sous la joue droite : Cela peut exprimer le courage et la fierté.
  • Serrer son oreiller dans ses bras : C’est le signe d’un sentiment d’insécurité et d’un besoin de réconfort.
  • Les mains croisées sur la poitrine : Cette posture, parfois inconsciemment adoptée par certaines personnes, reflète une tendance à être réservé ou à se protéger émotionnellement.
  • Mains sur les épaules bras croisés : Cela suggère une manière de se réconforter de se positiver et un besoin d’amour.
  • Les  poings serrés : Cela suggère un certain niveau de stress ou d’anxiété. Ceux qui serrent les poings ont l’air de manifester des tensions ou des préoccupations dans leurs rêves,
  • Les mains ouvertes et détendues : Certainement, cela signifie que l’on se sent confortable et relaxé. que notre sommeil est  paisible et décontracté.
  • Les mains sur le ventre ou le long du corps : Souvent, cette position est adoptée par ceux qui préfèrent un sommeil sans contraintes. Les mains sont placées de manière à ne pas gêner les mouvements de notre corps.

Notez que ces interprétations ne sont pas des indications définitives de la personnalité ou de l’état émotionnel.

La position des mains est un élément parmi d’autres qui peut varier d’une nuit à l’autre et est aussi influencée par le confort et la posture générale du corps.

Dormir en couple

Quand on dort à deux, on peut observer les postures individuellement, mais aussi en rapport avec son partenaire.

On vous en parle en détail dans notre article consacré aux positions de sommeil des couples, révélatrices de leur relation. 

Quelles sont les meilleures positions pour dormir ?

Le choix de la meilleure position pour dormir est un sujet qui dépend avant tout de vos préférences personnelles et de votre confort. Il n’existe pas de position universellement “meilleure”, mais certaines ont des avantages spécifiques.

  • Dormir sur le dos : Cette position est souvent recommandée pour soutenir la colonne vertébrale et prévenir les rides faciales, Cependant, cela peut aggraver les ronflements chez certaines personnes.
  • La position en étoile de mer : Étendre les bras et les jambes, privilégie une meilleure circulation sanguine et une respiration libre.
  • Dormir sur le côté : Être couché en particulier sur le côté gauche, améliore la respiration et réduit les ronflements.
  • La position fœtale : Être enroulé avec les genoux repliés, offre un sentiment de sécurité, mais si on est trop recroquevillé cela provoque des douleurs.

L’essentiel est de choisir la position qui vous permet de dormir agréablement et de vous réveiller sans douleur, ni gêne.

Prenez en compte vos préférences individuelles et éventuels problèmes de santé.

En fin de compte, le sommeil réparateur est la clé, quelle que soit la position.

Notons que la position de sommeil latéral est la plus choisie, car elle est confortable et favorable pour la santé.

Elle aide à maintenir les voies respiratoires ouvertes, ce qui s’avère bénéfique pour ceux ayant tendance à ronfler ou souffrant d’apnée du sommeil légère.

Dormir sur le côté gauche favorise une meilleure digestion, empêche l’estomac de presser contre l’œsophage et réduit ainsi le reflux acide.

D’ailleurs, les femmes enceintes ont tendance à dormir sur le côté gauche. C’est une bonne idée, car cela améliore aussi la circulation sanguine vers le placenta et le fœtus.

Pour les femmes enceintes et ceux souffrant de douleurs dorsales, il est conseillé de placer un oreiller entre les genoux, afin de réduire la pression et maintenir la colonne vertébrale alignée.

Quelles sont les moins bonnes positions pour dormir ?

La pire position pour dormir varie d’une personne à l’autre, en fonction de sa santé, ses préférences et besoins personnels.

Cependant, certaines positions sont moins favorables en raison des problèmes potentiels qu’elles peuvent entraîner :

  • Dormir sur le ventre : Généralement cette position est la moins recommandée. Elle exerce une pression excessive sur la colonne vertébrale et le cou, ce qui peut entraîner des douleurs et tensions musculaires De plus, elle ne facilite pas du tout la respiration.
  • Dormir les bras sous l’oreiller : Placer les bras sous l’oreiller risque d’entraîner une pression sur les épaules et les nerfs, provoquant des douleurs ou des engourdissements.
  • Dormir en position fœtale très serrée : Quand les genoux touchent presque la poitrine, cela peut restreindre la respiration et causer des douleurs à terme.
  • Dormir sur le dos sans oreiller adéquat : Quand la tête et le cou ne sont pas soutenus, cela peut mener à des problèmes respiratoires et des douleurs au cou.
  • Dormir avec les jambes droites et les bras le long du corps. Cette position raide ne permet pas au corps d’être vraiment détendu et peut causer des tensions musculaires.
  • Dormir les bras en l’air : Cela risque d’entrainer des tensions et douleurs dans les épaules.

De toute façon, la position de sommeil préférée varie d’un dormeur à l’autre. Ce qui s’avère être inconfortable pour une personne peut ne pas l’être pour une autre.

Au cas où vous êtes de nature craintive, sachez que dormir face à une porte garantit un sommeil plus serein, car il est rassurant de voir « arriver le danger ».

Si vous avez de sérieux problèmes pour dormir, consultez un professionnel de la santé ou un spécialiste du sommeil. Ils peuvent évaluer votre situation individuelle et vous conseiller pour faire les ajustements nécessaires.

Importance du matelas

Bien entendu, le matelas joue un rôle essentiel dans la qualité du sommeil, et cela, quelle que soit votre position favorite.

Si vous êtes stressé, mais posséder un excellent matelas, cela vous relaxera et vous dormirez bien mieux.

Au contraire, si vous vous sentez bienheureux, mais votre matelas n’est pas efficace, votre sommeil et bien être seront perturbés.

Notez qu’un bon oreiller est aussi important pour le soutien de votre nuque et votre tête.

Soutien du matelas selon votre position de sommeil

Dans un article spécifique, on vous explique en détail quel soutien de matelas convient à votre profil.

Un soutien souple, équilibré, assez ferme ou ferme est conseillé, selon votre gabarit, préférence de confort et position de sommeil favorite.

Conclusion

Nos émotions et notre caractère influencent notre sommeil. Ainsi, notre manière de dormir peut révéler en partie notre ressenti et personnalité.

De nombreux psychologues ont étudié le langage corporel durant le sommeil. Ils ont observé les divers traits de caractères qu’expriment les diverses postures et positions.

Bien entendu, chacun est unique. La psychologie ne vous définit pas entièrement, mais elle fournit quelques indices utiles.

C’est à vous de repérer ceux qui vous correspondent le mieux.

En fait, naturellement, nous bougeons environ 40 fois dans notre lit, notre position favorite de sommeil est celle avec laquelle on dort principalement.

Voici les positions de sommeil basiques avec les traits de caractères qu’elles suggèrent, ainsi que quelques postures particulières révélant des indices de plus.

Positions de sommeil

 Traits de caractères

Dormir sur le dos

  • droit comme un soldat
  • étalé comme une étoile de mer

calme, sûr de soi, confiant, sans crainte, ni agressivité

  • empathique et généreux ou orgueilleux et autoritaire
  • serein, sociable, bienveillant ou égocentrique, dominateur

Dormir sur le côté

 

  • raide comme une bûche

 

  • enroulé comme un fœtus

détendu, sociable, honnête, chaleureux, tolérant

méfiant, inquiet (gauche) possessif, arrogant (droit)

  • côté droit sentiment de solitude, côté gauche difficultés d’adaptation

  • sensible, émotif, tendre, timide, anxieux, besoin d’affection, de sécurité, de réconfort, recherche de bien-être et de tranquillité

Dormir sur le ventre

sympathique, sociable, hyper sensible, introverti, manque de confiance en soi

besoin d’amour, de protection ou d’intimité, de retrait par rapport au monde

Dormir dans diverses positions

hyperactif, versatile d’humeur changeante

Notez qu’avec les positions classiques de sommeil, nos jambes et nos bras se placent de diverses façons. Parfois, la position des mains indique aussi nos ressentis.

De plus, on observe que :

  • Les personnes anxieuses ont un sommeil agité
  • les déprimées dormir excessivement.
  • les détendues dorment profondément
  • les extraverties ont un sommeil plus léger
  • les introvertis ont des routines de sommeil.
  • les “hiboux” du soir sont créatifs et aventureux
  • les “alouettes” du matin sont organisées et conformes

En tous cas, quelle que soit votre manière de dormir, la qualité et le soutien de votre matelas et de votre oreiller jouent un rôle essentiel sur la qualité de votre sommeil.

Références

Pour compléter nos connaissances, analyses et interprétations du langage corporel des dormeurs, nous avons consulté quelques articles intéressants.

Passeport Santé : 7 façons de dormir qui révèlent votre personnalité !

Doctissimo : Ce que notre manière de dormir dit de nous

Santé Plus Magazine : Ce que votre position de sommeil révèle de votre relation

Madame Figaro : Ce que vos positions pour dormir révèlent de vous

Illustrations : Freepik

Citations et Proverbes sur le sommeil

Comme vous appréciez connaitre les interprétations psychologiques, peut-être aimeriez vous connaitre aussi quelques citations et proverbes au sujet du sommeil.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Comme vous avez trouvé cet article utile...

Aidez la communauté en partageant cet article sur les réseaux sociaux ! 🤗

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Laissez-nous améliorer cet article !

Dites-nous ce qui ne vous a pas plu et comment peut-on l'améliorer ?

Responsable éditoriale de Wikimatelas et experte en sommeil. J'aime écrire sur des sujets liés au bien-être et au mode de vie. Je suis passionnée par l'idée d'aider les personnes à mener une vie plus saine et c'est ce qui me pousse chaque jour à travailler pour le site.

Wikimatelas
Logo
Le nouveau Matelas Hybride THALASSA

Hybride THALASSA

En promo sur Douce Lune

Promotion à durée limitée

Marque de literie la Plus Innovante